Histoire

EXPOSITION 125 JAAR FOTOGRAFIE

L'exposition 125 Jaar Fotografie du Provinciaal Museum voor Kunstambachten Sterckshof de Deurne, initia en 1965 l'agrandissement d'une nouvelle section Foto & Film. Karel Sano, chef de département chez Gevaert Photoproducten N.V. à Mortsel, voulait initialement aménager un musée de la photographie au sein de l'entreprise. Comme dans l'Agfa Photo-Historama à Leverkusen, des appareils et des clichés historiques y seraient exposés. Quand il apparut clairement que l'initiative suscitait peu d'intérêt au sein de Gevaert, Sano soumit ses projets à Piet Baudouin, jadis conservateur du Musée Sterckshof. Ce qui déboucha sur l'exposition 125 Jaar Fotografie, organisée avec le soutien de Agfa-Gevaert, qui avait entre-temps fusionné.

 

MUSÉE STERCKSHOF: SECTION FOTO & FILM 

À la suite du succès de l'exposition 125 Jaar Fotografie, qui fut d'ailleurs reprise par le Musée des Arts décoratifs de Paris, les prêts de la société Agfa-Gevaert furent transférés à la province d'Anvers avec les archives de son ancien service de publication. Cette collection était censée former le noyau de l'extension d'une section permanente au sein du musée, consacrée à l'histoire de la photographie.

La gestion de cette section fut confiée au comité de travail Foto & Film, formé par un groupe de volontaires sous la direction de Karel Sano et ensuite du Docteur Laurent Roosens. À partir de 1973, les tâches de ce comité de travail furent progressivement reprises par le personnel scientifique du Musée Sterckshof. Sous la direction de l'historien Roger Coenen, plus tard secondé par l'historien de l'art Pool Andries, les collections d'appareils photo, de clichés et des bibliothèques devinrent trop grandes pour l'espace disponible dans le Sterckshof.

Fin 1980, la section s'exila avec ses salles administratives et de dépôt dans un immeuble de bureaux de la Karal Oomstraat à Anvers, rebaptisé Musée de la Photographie.

NOUVEAU MUSÉE SUR LE QUAI WALLON

En 1986, le musée élit définitivement domicile dans l'entrepôt rénové Vlaanderderen sur le Quai wallon d'Anvers. L'achat d'immeubles attenants permit d'agrandir considérablement le musée. L'architecte Georges Baines fut chargé de doter le dépôt d'une nouvelle aile.

Après quatre ans de construction, le tout nouveau Fotomuseum ouvrit ses portes en 2004 avec notamment 1400 m2 de salles d'exposition, deux salles de cinéma, un certain nombre de dépôts supplémentaires, un hall d'entrée agrandi et un atelier. Grâce à la reconnaissance nationale acquise par le FOMU en 2009, le musée put développer une politique dynamique. En 2013, le FOMU vida deux parcelles attenantes en préparation à la construction de la tour Lieven Gevaert, qui fera office de dépôt respectueux de l'environnement et sera prêt à être utilisé fin 2016.